Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

1 articles avec psycho

Les complexes !

Publié le par Axelle

Hello mes amours !

Comment allez vous ? Je suis désoler de ne pas être très présente en ce moment à cause de tous mes oraux mais je ne vous oublie pas ! Suivez moi sur instagram je serais plus active !

Aujourd'hui on va parler complexe !

On dit qu'une personne a des complexes quand elle n'est pas satisfaites de ce qu'elle est, de sa personnalité ou de son physique.

 

S'informer :

Il y a celles qui sont complexées parce qu'elles ont un grand nez, pas assez de poitrines, parce qu'elles ce trouve trop grosse ou trop maigre. Et puis il y a celle qui se croient moins intelligentes que leurs copines, moins drôles, moins séduisantes. On appelle cela des complexes d'infériorité, parce qu'ils conduisent à se trouver toujours moins bien que les autres. Certaines ont le défaut inverse et jugent que toutes leurs copines sont nules, ou en tout cas moins bien qu'elles. Elle font un complexe de supériorité, et ce n'est pas forcement plus facile à vivre !

Obsédée

Il y a beaucoup de degrés dans les complexes. Une fille peut être consciente d'avoir des petits défauts et s'en plaindre de temps en temps, sans que cela l'empêche de vivre, d'être spontanée et naturelle. A defaut égaux, une autre réagira beaucoup plus mal. Un passant dont le regard s'attarde sur son visage, et la voila le coeur en déroute: une fois de plus la preuve est faite qu'on ne voit d'elle que ses oreilles décollées.

Paralysée

Un sourire discret du prof pendant son exposé, et elle perd ses moyens: c'est sur, ce qu'elle dit est ridicule, comme d'habitude. Elle se croit stupide parce qu'elle n'est pas très a l'aise à l'oral. Et elle se retrouve paralysée par la timidité, rougissant et baffouillant, alors que le prof souriait peut être en constatant ses progrès ou en pensant à sa soir de la veille !

Comprendre:

A l'adolescence, il y a de nombreuses raisons de se faire du soucis à propos de son apparence: acné, petites rondeurs superflues, lunettes, appareils dentaire, on les accumule ! On ne se sent pas bien dans son corps; il y a des jours où l'on aurait franchement envie de devenir transparente.

Trop nulle

Et s'il n'y avait que le physique... Mais il y a tout le reste: l'impression de ne pas avoir asser de connaissances ou de mémoire, celle encore plus douloureuse de manquer de personnalité ou de projets d'avenir, d'être tragiquement dépourvue de goût, de mal s'exprimer en public. "Parler plus fort et articulez", serinent les profs sur tous les tons...

Toi aussi ?!?

Pourtant, regardez autours de vous et faites un petit sondage auprès de vos copines. Chacune d'elles se jugent durement ...même celles que vous enviez et avec qui vous échangeriez volontiers corps et esprit ! Tout le monde à des complexes parce que personne n'est parfait, ni physiquement, ni intellectuellement.

Vivre avec

Et oui ! Il va falloir apprendre à vivre avec votre grand nez, votre timidité et votre peur de parler devant les autres. Bien sûr, il y a des choses plus ou moins importantes, plus ou moins facile à accepter, et puis certaines qui peuvent être transformées.

Pour toujours ? Non !

Quand vous aurez grandi, que votre silhouette sera plus équilibrée, que vous n'aurez plus d'acné et que vous aurez trouvé une jolie coiffure, vous prendrez de l'assurance. Alors vos petits défauts, ceux que vous ne pouvez pas modifier, auront moins d'importance à vos yeux.

Prendre confiance en soi

Quand vous prenez confiance en vous, vous supporter mieux vos imperfections. Et très souvent, elles s'arrangent : sinon, vous apprendrez à les masquer avec un peu d'habilité. Et puis il faut le dire: contrairement à ce que l'on croit dur comme fer, elles sautent rarement aux yeux, parce que les complexes sont souvent dans votre tête ! Et vos copines seraient probablement surprises de savoir que vous avez honte de votre nez ou que vous vous trouvez "énorme".

Quand c'est trop lourd

Malgrès tout, même dans la tête, cela fait quelquefois suffisament mal pour qu'il soit nécessaire de faire quelque choses. Dans certains cas, on peut effectivement y remédier. Vous avez une poitrine qui vous emcombre, vous avez mal quand vous courez et vous n'osez pas vous mettre en maillot de bain ? Il faut peut être envisager, à la fin  de l'adolescence, d'avoir recours à la chirurgie esthétique. Même chose pour les oreilles décollées.

Se faire aider

Quelquefois, on ne s'en sort pas toute seule. Les défauts deviennent des obsessions qui vous empoissonnent la vie. Si vous passez votre temps à vous désespérer devant le miroir, si vous n'osez même plus sortir en jupe, vous avez peut-être besoin de l'aide d'un psychologue pour dédramatiser et découvrir que vous êtes bien comme tout le monde, avec vos défauts, vos qualités... et vos complexes !

Publié dans psycho, astuce

Partager cet article

Repost 1